top of page

Centre agréé Apple : comment choisir son logiciel de gestion SAV ?

Dernière mise à jour : 27 août 2021

Vous avez l’habitude de jongler entre plusieurs logiciels au quotidien ? Vous encodez vos réparations dans GSX, vous utilisez un CRM pour gérer vos ventes et peut-être un troisième outil dédié à la facturation ? En choisissant un logiciel unique de gestion SAV, adapté à un centre de réparation Apple, vous pourrez avoir un impact stratégique sur votre business.


Perte de temps considérable dans l’administratif, double voire triple saisie, erreurs d’encodage, logiciels non synchronisés, absence d’historique clients… La gestion d’un centre de réparations Apple apporte son lot de frustrations quotidiennes. Surtout lorsque l’on utilise différents outils qui n’ont pas été spécialement pensés pour ce type de centre.


La gestion optimisée du service après-vente constitue un moteur de l’excellence de votre entreprise. Et l’investissement dans un outil adapté au SAV Apple y contribue. Vous avez donc décidé de franchir le pas et d’investir dans un logiciel, mais vous ne savez pas comment le choisir ? Voici les 6 points d’attention à retenir.


1. Facile d’utilisation


Votre logiciel est adapté à la fois pour l’équipe ventes que pour l’équipe technique. Chacun doit pouvoir prendre en main le logiciel de manière simple et rapide. C’est encore plus vrai dans le cas de personnes dont ce n’est pas le métier de faire de la saisie à longueur de journée. L’interface est-elle ergonomique ? Les informations principales sont-elles mises en évidence ? Est-ce facile de créer une réparation ? Qu’en est-il de la gestion des stocks, des commandes fournisseurs et des factures ?


2. Conçu pour le flux SAV


Le logiciel est-il adapté à votre métier ? Tous les centres agréés Apple ne travaillent pas tous de la même façon. Par exemple, la personne chargée de prévenir le client est peut-être différente de celle qui a accueilli celui-ci la première fois. C’est encore peut-être un autre collaborateur qui commande les pièces ou se charge d’envoyer le devis. Ce n’est pas à vous de vous adapter à l’outil de gestion, mais celui-ci doit être en mesure de s’adapter à vos spécificités.


3. Optimise la satisfaction client


Votre logiciel de gestion SAV doit disposer de fonctionnalités développées pour effectuer un suivi client efficace et améliorer la satisfaction client. Dispose-t-il d’un volet historique de commandes et réparations ? Permet-il d’avoir une traçabilité du parcours client en magasin ? Il doit par exemple intégrer la fonctionnalité SMS afin de prévenir le client concernant les différentes étapes de sa réparation. Il peut aussi comprendre d’autres fonctionnalités intelligentes afin de savoir si une réparation prend plus de temps, s’il y a un retard dans les commandes de pièces, etc. Le logiciel peut même intégrer un guide de saisie qui assiste le technicien. L’objectif est de mettre l’accent sur des champs importants contenant des informations à ne pas oublier de demander au client au préalable : mot de passe, sauvegardes de données, délocalisation, pré-devis, etc.



4. Intègre les API d’Apple


En travaillant dans un centre de réparations Apple, ce critère est primordial. Si vous optez pour un logiciel trop générique, de type CRM ou logiciel de caisse tout venant, vous risquez de perdre énormément de temps et cela aura un impact considérable sur votre service excellence.


5. Inclut la facturation, la gestion des stocks et fournisseurs


La partie facturation n’est pas forcément la plus agréable dans la gestion quotidienne d’un centre SAV. Et elle s’effectue généralement dans un logiciel à part où il manque les données client et son historique de commandes et réparations. Pour gagner un temps précieux, vérifiez si le logiciel intègre cette partie facturation, mais également la gestion des stocks et des commandes fournisseurs. Cela vous permet de garder une cohérence, d’avoir un suivi centralisé du client, mais aussi d’éviter les erreurs d’encodage et éventuels oublis.


6. Optimisé Apple, mais pas seulement…


Il arrive souvent qu’un centre agréé Apple prenne en charge la réparation de produits Apple qui ne sont plus sous garantie. Dès lors, les commandes sont réalisées ailleurs que chez le fabricant à la pomme. Si votre logiciel est optimisé Apple et qu’en plus, il est compatible avec d’autres fabricants, c’est la cerise sur le gâteau !


Conclusion


Avez-vous déjà analysé le temps que vous passez à réaliser les prises en charge clients, commander les pièces, établir les devis et factures ? Vous arrive-t-il parfois d’oublier de demander des informations essentielles et cela retarde l’ensemble de la prise en charge ? Nous avons analysé le nombre d’heures consacrées à l’administratif dans un centre qui réalise 350 réparations par mois. Résultat : 160 heures perdues dans des tâches qui pourraient être automatisées grâce à un logiciel adapté pour un centre SAV.


Après avoir installé Adjusto, en plus d’avoir remarqué un gain de temps considérable, tous les utilisateurs ont observé une croissance de leur score excellence. Un modeste investissement apportant à la fois une meilleure rémunération et une satisfaction client supérieure !


 

Découvrez l’outil indispensable pour tous les utilisateurs GSX et les centres de services agréé Apple


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page